Plasticienne / Peintre en décors

​Questions / Réponses

Faux Marbre - Brèche - Technique Huile

Question de K :

Comment réaliser la brèche à huile, l'utilisation de l'éponge est-elle possible ?

Réponse de Nathalie Bibas :

Bonjour K,
pour réaliser la brèche technique à l'huile :
- l'éponge s'utilise de la même façon qu'à l'eau, elle doit-être humidifiée avant usage, sinon elle est trop raide. Après usage nettoyer l'éponge au savon de Marseille ou un savon doux, pas de détergeant et de préférence eau froide (comme pour le travail à l'eau).
- Composition du glacis: 1/4 d'huile de lin pour 3/4 de White Spirit désaromatisé et quelques gouttes de siccatif pour accélérer le séchage.On passe un glacis incolore sur l'ensemble de la feuille avant d'entamer le travail de peinture.
- Ne blaireauter qu'à la fin de la séance sinon vous risquez de rendre flou l'ensemble.

Copies de portraits et réalisations de paysages

Question de A :

Pouvez-vous me donner un conseil sur ma copie de portait et mes peintures de paysages (photos jointes) ?

Réponse de Nathalie Bibas :

Bon​jour A,
​Portrait :
Vous avez bien choisi votre modèle, le portrait peint par Vigée le Brun est d'excellente qualité. Vous l'avez beaucoup interprété en changeant la position de la tête et la couleur du fond. Du coup la lumière est plus difficile à restituer car le contraste entre le fond sombre et la blancheur du modèle permettait de donner de la lumière au tableau. La position plus droite du visage lui fait perdre un peu de dynamique.
Attention à la morphologie: le bras droit (à gauche sur l'image) est excessivement rogné.
Il faudrait adoucir les passages entre les ombres et les lumières pour obtenir mieux les arrondis.

La gamme de couleurs que vous utilisez est très intéressante.

Paysages :

Celui au ciel orange et bleu : attention aux nuages un peu trop bien centrés et qui seraient à rendre plus légers (en adoucissant les valeurs).

Celui au ciel bleu avec sapins : les arbres de droite et la montagne du milieu ne baignent pas dans la même lumière que le reste (positionnement des lumières).

Paysage avec pont coloré : gamme de couleurs charmante. Le pont pourrait être adouci (valeurs un peu fortes), si je prolonge la perspective donnée par les 2 côtés du pont, cela me donne un point de vue presque centré au milieu du pont, du coup on devrait voir aussi un peu du dessous et du côté droit du pont, les cassures doivent avoir une épaisseur pour être crédibles. On devrait voir un peu du dessus du sous bassement en pierre à gauche (car il est plus bas que le point de vue).
Le pont bleu : mêmes remarques pour le dessin. Gamme colorée intéressante.
CONTINUEZ !

​Décor faux-bois - chêne

Question de ​C :

J'ai proposé un petit décor, simple mais que j'aime bien. J'aimerais avoir vos retours (photos en pièce jointe, cela ferait pas plus de 5m2: 6m de long sur 70cm de haut). De plus je propose une bibliothèque en faux chêne doré, mais plutôt clair( photos ci jointe, biblio blanche à faire de la couleur des boiseries en photos). Vais- je passer une semaine dessus( ce que je crois en comptant large) ?

Je pensais aussi la peindre à l'huile, avec un fond glycéro terre se sienne ou ocre... qu'en pensez vous ?

Merci pour vos retours.​

Réponse de Nathalie Bibas :

Bonjour C,

Comptez en effet une semaine entre les fonds et le travail à réaliser. c'est toujours plus laborieux de peindre sur des surfaces où il y a beaucoup de recoins (étagères, portes, etc).

Le fond sera plutôt ocre d'après les photos, vous pouvez lui ajouter un peu de bouton d'or pour le rendre plus lumineux. Par contre n'oubliez pas de mettre une pointe de blanc dans le glacis pour le chêne, pour lui donner son côté légèrement laiteux . A l'huile ce sera plus confortable au point de vue des temps d'ouverture de travail et ce sera pus solide. Par contre laissez bien sécher les fonds avant de faire le décor. 
La proposition pour le petit décor de 6m est intéressante , vous pouvez la rendre plus vibrante en nuançant le fond un peu plus.Un peu moins de travail pour le petit décor que pour la bibliothèque, il faut quand même le composer pour qu'il reste charmant d'un bout à l'autre.

​Vernis sur décor  faux-bois

Question de ​C :

Dois-je vernir mon faux-bois ​et si oui avec quoi : mat, brillant ou satiné ?

Réponse de Nathalie Bibas :

Bonjour C,
​il vaut mieux toujours protéger le décor au vernis.
L'aspect mat convient mieux au chêne, mais le satiné se nettoie mieux.... Alors c'est en fonction de la qualité des clients: soigneux ou pas soigneux.
Le compromis : un vernis aspect ciré, le rendu est agréable et ça se nettoie mieux que le mat.

​Panoramique au bord d'une piscine

Question de ​F :

J’ai un chantier avec panoramique au bord d'une piscine couverte à E. de 14.5 x 3 m. Je panique un Max. Le mur est en BA13 avec une isolation en dessous. Mais la piscine touche le mur qui est juste protégée par 30 cm de pierres gris anthracite en bas. Je voulais le faire à l'acrylique avec retardateur, mais peut être qu'avec de la chaux et pigment, cela serait bien aussi à travailler et plus résistant à l'eau? Qu'en pensez vous?  Dans le premier cas je demande 2 couches de vernis satine, dans le second de la cire naturelle ?

Je dois finaliser la maquette qui représente un tableau assez suggectif pour laisser place au rêve avec ciel, oiseaux, herbes et barque au bord de l'eau, la semaine prochaine. 

Chantier bientôt.  ​La pression monte !

Réponse de Nathalie Bibas :

Bonjour F,
C’est un beau projet, et je suis certaine que ça va bien se passer. Pour une piscine il existe des peintures spécifiques résistantes à l'eau (si il y a contact direct avec l'eau de façon récurrente) sinon il faut passer un vernis qui résiste à l'eau à la fin de l'ouvrage. C'est toujours délicat de travailler dans des pièces d'eau, à long terme ça finit toujours par s'abîmer. La chaux peut-être intéressante mais il faut que le fond dessous soit approprié sinon ça peut se détacher par plaques. J'aurais tendance à demander au fournisseur quelles sont les peintures qui sont faites pour les piscines car il y a eu de gros progrès récents sur ce type de peinture. Faites des essais avant de vous lancer. Tenez-moi au courant.

​Fenêtre en trompe-l'oeil

Question de ​M :

Pardonnez-moi mais j’ai encore besoin de vos conseils parce que je n’ai pas trouvé ce que je cherchais dans mes livres.

Je dois prolonger une fenêtre réelle en trompe l’oeil pour l’agrandir. L’immeuble est en train d’être ravalé avec un mélange de chaux et plâtre, m’a dit l’artisan. Pouvez-vous me dire avec quels matériaux on peut peindre sur un tel support ? De l’acrylique ?

Par avance, je vous remercie bien.

Réponse de Nathalie Bibas :

Bonjour M,
Vous pouvez utiliser des peintures spécifiques pour façade ou bien une peinture acrylique que vous vernissez au vernis pour extérieur (type vernis marin).

Décor ardoise

Question de M :
On me demande un mur en ardoise non polie, où on voit bien le relief. Je pense donc qu’il faut que j’augmente les contrastes entre les arêtes en lumière et les zones d’ombre. J’ai pensé faire des plaques de 40 x 40 parce que cela fait un compte rond par rapport aux mesures du mur, et travailler par enlevés. J’ai essayé avec une ou deux premières couches à l’acrylique, mais je me demande s’il ne faudrait pas tout faire à l’huile, en traitant par exemple toutes les plaques ensemble la ou les premières couches et chaque plaque l’une après l’autre pour la troisième passe. 
​Pouvez-vous me donner votre avis
Par avance, merci.

Réponse de Nathalie Bibas :

Bonjour M,
​Comment restituez-vous le relief ? Est-ce juste par les teintes ou bien grâce à une petite épaisseur d'enduit ?
Solution 1 : travail à l'enduit, un peu comme pour la pierre mais au lieu de faire les empreintes au rouleau on les réalise avec du plastique un peu froissé ou bien du papier journal légèrement froissé, puis écraser quand l'enduit est amoureux. L'enduit devrait-être teinté dans la masse en gris foncé (noir+rouge+bleu+terre d'ombre brûlée) ; Puis patiné le lendemain et talqué dans les creux.
Solution 2 : peinture, une teinte grise générale foncée, puis quand c'est sec patine avec glacis et empreintes de sac plastique ou de journal légèrement froissé (mettre une teinte plus claire sur les reliefs du journal ou du sac plastique et tamponner sur le support, cela crée des arrêtes. Puis reprendre une ardoise sur 2 quand c'est sec, pour marquer les différences et les joints.Je n'aurais pas utilisé l'huile pour cela car trop longue à sécher et jaunissante.Tenez-moi au courant. Cordialement.

​Réponse de M :

Je fais de l’ardoise à la peinture normalement. Je n’avais pensé au sac plastique qui fonctionne bien pour cette matière. J’étais un peu inquiète parce que je n’arrivais pas à quelque chose de satisfaisant. Je vous enverrai une photo du résultat quand ce sera fait.

Merci beaucoup encore une fois.

Patine à la cire

Question de A :

Desolée de vous encore embêter avec des questions, mais je ne trouve nul part comment stabiliser la patine à la cire dorée. C'est déjà une finition mais j'ai remarqué que la cire ne tient pas très bien et au moindre coup elle part. Je prepare des echantillons de poignées pour armoire, imitation laiton et bronze et la patine doit être très resistante. Si en même temps vous avez une idée comment faire une imitation bronze presque noire, aspect metallique, parfaitement lisse, je suis prenante !

Réponse de Nathalie Bibas :

Bonsoir A,
cire :  on ne peut rien mettre sur la cire elle-même car rien n'adhère. Si elle ne tient pas c'est que la couche de peinture en dessous d'elle est trop satinée ou brillante, l'application des cires se fait généralement sur un fond poreux, donc mat.  Aussi il faut bien laisser sécher la cire car si vous revenez dessus alors qu'elle est encore fraîche elle s'arrache.
bronze : teintes (noir +jaune, sienne naturelle un peu d'ocre rouge et un peu de bleu ) si c'est à l'huile appliquer les teintes puis laisser tirer et quand c'est encore frais spalter avec une brosse imprégnée de poudre dorée, à sec. Si c'est avec reliefs: la dorure se spalte sur les parties les plus en avant.

Bonne continuation.

Réponse de A :

​Merci pour cette reponse "express " ! Les poignées sur lesquelles je dois faire ces imitations sont polies, au touché lisses comme miroir, donc effectivement la cire n'adhere pas trés bien, c'est pour cela que je cherche une protection. Et un vernis ? J'ai essayé des poudres metalliques mais au sechage on voit les trace de pinceau, même en ponçant viguoureusement, et la cliente tient à l'aspect "glacé" de la surface. Impossible d'optenir cet effet avec la peinture. 
Dur, dur...

Réponse de Nathalie Bibas:

Dans ce cas vous pouvez appliquer les poudres métalliques mélangées au vernis à bronzer, avec une "poupée" mouvement en 8 comme le vernis au tampon. cela ne laisse pas de trace d'outil. Poupée: petite bourse rembourrée de filasse, coton, ou autre, réalisée avec un chiffon doux. 
Cordialement.

​Vernis sur décor faux-bois - chêne

Question de M :
​J'avais une petite question concernant le chantier que N et moi menons rondement. Nous nous apprêtons à vernir nos 12 portes palières en faux chêne et nous nous demandons si 1 couche de vernis acryl satiné polyvine peut suffire. Par avance merci de votre aide.

Réponse de Nathalie Bibas :

​Pour les portes et pour tout ce qui est soumis à l'usure, il vaut mieux toujours passer 2 couches de vernis (je vous rappelle que la 1ère couche se passe diluée à 10% et la 2ième pure). Si votre ouvrage est fait à la glycéro il est préférable de vernir à la glycéro, ce type de vernis est d'ailleurs plus solide.
Amicalement à vous deux.

​Copie de nature morte, effet métal dans la peinture

Question de S :
Comment donner l’impression du métal en peinture sur la nature morte?

Réponse de Nathalie Bibas :

Bonjour S,
c'est une très belle nature morte que vous avez choisi. Et pas facile !!!

​Pour les objets en métal gris il faut faire une base de teinte assez foncée à partir de la terre d'ombre naturelle + bleu primaire + blanc et nuances légèrement rouges ou ocre selon les endroits, ensuite les lumières se font par empâtement par dessus (sur sec) (blanc +rouge+jaune+une pointe de bleu).
Pour les objet en métal rouge: base foncée ocre rouge, rouge primaire, terre d'ombre brûlée, bleu, ocre jaune et les lumières se font par empâtement par dessus (sur sec) avec: blanc+jaune+rouge+ éventuellement une pointe de bleu selon les endroits. ​Cordialement.

​Retouches sur faux-bois - chêne

Question de M :
​Les chantiers s'enchaînent depuis quelques temps et c'est très satisfaisant même si épuisant !
En ce moment je suis en train de faire des retouches sur des portes palières en faux-chêne ! Je galère pour décomposer les couleurs, je suis partie d'un fond trop clair (trop de blanc dans la teinte) et du coup le travail n'est pas satisfaisant. Les retouches sont correctes mais les zones de transitions entre mon travail et celui d'origine prend un aspect verdâtre peu satisfaisant! Je m'apprête bientôt à vernir mais j'ai essayer l'acrylique satiné en 2 couches et ça reste mat. Je pense que le faux chêne d'origine à été vernis à l'huile, il y a des gouttes qui se sont figées en épaisseur à certaines endroits et elles sont très dures ! Je pense donc utiliser un vernis à l'huile, ce qui fera peut être disparaître un peu plus les différences de teintes: qu'en pensez-vous ?

Réponse de Nathalie Bibas :

Bonjour M, 
Concernant le vernis, il vaut mieux en effet vernir à la glycéro: plus solide pour des portes palières et probablement conforme à ce qui a été fait antérieurement. Concernant la zone verdâtre : avec quoi avez-vous fait vos retouches ? acryl ou huile ? il est possible que la différence de teinte disparaisse si vos retouchent sont à l'acryl, si elles sont à l'huile le vernis ne changera pas la teinte si ce n'est pour la jaunir un peu. Pour éviter ce type d'inconvénient, il faut toujours élargir la retouche pour la fondre dans le décor: ne pas hésiter à reprendre toute la longueur du fil de faux-bois. Si toutefois vous constatez qu'une différence persiste entre votre retouche et la teinte de la porte vous pouvez reprendre les retouches au vernis (mélanger teinte huile + vernis glycéro). Bonne continuation à vous deux !  Amicalement.

​Fresque extérieure

Question de N :
M et moi sommes en train de postuler pour la réalisation d’une fresque sur un mur extérieur d’immeuble, de 17m de hauteur sur 6m de largeur. Le mur est neuf et simplement recouvert d’un enduit monocouche. Il me semble que vous nous aviez dit que c’était possible de maroufler une toile à l’extérieur (là nous ferions plusieurs morceaux de toile à assembler). Le fait justement que la toile soit en plusieurs morceaux, cela n’est-il pas plus fragile ? Est-ce qu’une peinture directement faite sur le support ne serait pas plus solide ? Un enduit de lissage est-il nécessaire dans les deux cas ? Par avance, je vous remercie pour vos précieux conseils.

Réponse de Nathalie Bibas :

Bonjour N, 
- maroufler une toile à l’extérieur : oui c'est possible, à condition de bien colmater tous les joints avec un joint d'étanchéité.
Le fait qu'il y ait plusieurs morceaux complique la tache, il faut faire un joint d'étanchéité pour chaque morceau. Au final, après marouflage, joints étanchéité et retouches, il faut vernir avec vernis pour extérieur (type vernis Marin, jaunissant, voir les dernières générations de vernis pour extérieur).

- une peinture directement faite sur le support serait pas plus solide ?: pas plus solide mais moins compliquée à mettre en oeuvre vu la taille de votre fresque.
- Un enduit de lissage est-il nécessaire dans les deux cas ? : c'est selon les reliefs du support actuel, à partir de 5 mètres de haut ils seront peu à pas visibles et de moins en moins à mesure qu'on monte, éventuellement lisser plus finement la partie basse. Si vous entoilez pas besoin de lisser sauf si gros reliefs.
Je vous souhaite bonne continuation.

​Bois céruse

Question de N :
J’espère que vous allez très bien. J’ai grand besoin de vos conseils. Voilà : je dois effectuer une céruse sur un meuble. Je ne connais pas cette technique. Pourriez-vous me dire comment il faut s’y prendre ? Merci par avance pour votre aide toujours précieuse.

Réponse de Nathalie Bibas :

Bonsoir N, Merci ça va bien, j'espère que pour vous aussi.
Pour la céruse : 

Il faut que le bois soit brut,
- bloquer les remontées de tanin avec un produit comme le sel d'oseille

- creuser les pores du bois (paille de fer, brosse métallique)

- pour la céruse grise: teinter le bois (gris foncé à noir, teinte à l'eau)

- pour la céruse grise et pour la céruse blanche: appliquer la pâte de céruse (pâte blanche vendue chez Colorine ou autre ) et la faire pénétrer dans les pores du bois.
- Après le temps de pause indiqué sur le produit essuyer la pâte sur la surface du bois, le blanc reste dans les pores du bois.
- après un temps de séchage de plus d'un mois, protection au vernis ou vitrificateur selon la destination des boiseries. 2 couches de vernis.

Bonne continuation. Amicalement.

​Décor extérieur - Protection

Question de N :
Je prépare actuellement le décor dont je vous avais parlé dans ma dernière lettre, et que je dois commencer bientôt. 

Je m’interroge sur le médium à utiliser car le décor d’une part, est très exposé à tous types de temps, et d’autre part, il doit tenir plusieurs années (c’est pour la mairie de Buc). Pensez-vous que des glacis à l’huile seraient assez solides avec un vernis spécial extérieur ? Ne serait-il pas préférable de choisir des teintes à la glycero, ou même à l’eau (puisqu’il existe maintenant des acryliques pour l’extérieur) . Merci pour votre retour quand vous aurez le temps.

Réponse de Nathalie Bibas :

Bonsoir N, 
Vous pouvez travailler à l'eau ou à l'huile sans pour autant avoir recours aux teintes spécifiques pour extérieur, sauf si leur tenue à la lumière est notablement supérieure à vos peintures habituelles. Ce qui importe c'est que le fond sur lequel vous intervenez soit stable et que l'ouvrage fini soit protégé par un vernis pour extérieur comme le vernis Marin ( fait pour les bateaux, résistant mais un peu jaunissant). Les glacis à l'huile sont plus solides que ceux à l'eau mais dehors risquent d'accrocher les poussières avant séchage.

Si l'ouvrage est fait selon les règles il tiendra des années, sauf si dégât d'eau car rien n'y résiste. Par contre il se délavera inévitablement avec le temps, au bout de 5 ans il aura perdu de l'intensité à cause des photons. Bonne continuation.

​Décor extérieur ​

Question de M :
J'ai une question technique à vous poser. J'ai utilisé de l'acrylique pour extérieur pour peindre des fausses fenêtres, après avoir mis un primaire spécial éléments minéraux, puisque le support est fait de chaux. J'ai peur d'avoir fait une bêtise car sans doute il aurait fallu travailler avec une peinture minérale. Qu'en pensez-vous ? ​J'avais déjà utilisé cette technique (acryl sur chaux) et je n'ai pas eu de retour négatif.
Je me demande maintenant ce que je dois mettre pour protéger mon décor. Comme j'ai travaillé à l'acrylique, un vernis acrylique me semble le plus approprié, mais cela ne risque t-il pas d'empêcher la chaux de respirer ? Ne rien mettre serait mieux ? Ou faut-il tout refaire ? 
Merci par avance pour votre retour.

Réponse de Nathalie Bibas :

Bonsoir M, 
Pas de panique !
Le primaire sert à isoler le support et à donner une accroche pour la peinture qui sera utilisée ensuitetoute peinture doit pouvoir être mise après un primaire, acrylique inclus. 
Par contre l'acrylique étant une peinture pelliculaire elle ne permet pas à la chaux de "respirer" et c'est sur cela que l'on peut se poser question, ce n'est pas que vous risquez un problème particulier de réaction de l'acrylique mais seulement qu'elle empêche la fonction respirante.
Cela dit il y a beaucoup d'aberration dans l'engouement pour la chaux et l'usage qu'on en fait et on voit fréquemment une Chaux posée sur un support non respirant donc la qualité spécifique est rendue caduque.
Dans votre cas la question pourrait se poser si le matériau de construction du mur est respirant et que le côté intérieur du mur a été aussi traité avec des matériaux respirants. C'est rarement le cas, je ne crois pas qu'il faille aller jusqu'à refaire d'autant qu'il n'existe pas de vernis respirant (que je sache, mais à vérifier), vous serez donc confrontée à chaque fois à une étape qui bloque le côté respirant.
Si vous avez utilisé des peintures spécifiques pour extérieur et uniquement cela et que tout est recouvert de cette peinture , le vernis peut être évité. S'il y a des zones non recouvertes de peinture pour extérieur ou si vous avez eu recours à d'autres peintures partiellement, il faut vernir avec un vernis spécifique pour extérieur. Tenez-moi au courant de la suite de cette histoire. Amicalement.

Vous pouvez aussi nous envoyer ci-dessous vos questions sur les techniques de peinture

Contact questions
J'accepte que Nathalie Bibas publie ma question et sa réponse dans la rubrique Questions/Réponses sur ce site Internet.
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial